La contagion de l’érysipèle est une maladie causée par une bactérie. La contagion de l’érysipèle se manifeste par une rougeur de la peau, située principalement sur le visage ou sur une jambe. C’est une infection très douloureuse qu’il convient de prendre en charge le plus rapidement possible. L’érysipèle est contagieux mais atteint principalement des patients âgés de plus de 40 ans, mais il convient de rester prudent dès que des signes particuliers apparaissent.







LES SYMPTOMES

Le changement de la couleur de la peau est très visible. De plus, en raison de la douleur qu’elle cause, l’infection est très vite repérée. La contagion de l’érysipèle s’accompagne d’un gonflement de la peau et d’une montée de la température corporelle. Tous les symptômes de l’érysipèle n’arrivent pas forcément toujours dans le même ordre. Il faut donc rester à l’écoute des signaux envoyés par le corps humain !







LA PRISE EN CHARGE MEDICALEtransfert-038

Un traitement antibiotique suivi scrupuleusement vient à bout de la contagion de l’érysipèle. Il doit être entrepris très rapidement car des complications peuvent parfois survenir. Des anti-inflammatoires ne peuvent être proposés. En revanche, pour soulager le patient, le recours à des antidouleurs est envisageable. Il n’en reste pas moins qu’il est souvent nécessaire de procéder à des examens approfondis pour trouver la cause de l’apparition de la contagion érysipèle. Ensuite, l’aromathérapie et la phytothérapie peuvent être envisagées pour limiter les récidives.








Souvent installée en raison d’une plaie mal cicatrisée où par l’action d’un staphylocoque, la contagion d’un érysipèle apprécie aussi les terrains favorisants comme le sont le tabagisme ou encore le diabète. Au moindre doute, il ne faut donc pas hésiter à consulter son médecin pour obtenir des examens approfondis et une prise en charge adaptée.